Les douceurs de Stéphanie

Une sainte parmi les seins!

À mon avis, Christine a un don : elle peut, d’un simple regard, deviner les mensurations d’une femme. C’est probablement la seule place en ville où un gars peut acheter un soutien gorge à sa blonde sans sa présence parce que Christine ne fait pas que les deviner, les tailles, mais elle les retient aussi. Cette année, elle fête son vingtième anniversaire. Bien que ce ne soit pas une entreprise familiale, en 1995, elle a choisi d’utiliser le nom de sa fille Stéphanie comme nom d’entreprise et il faut croire que la petite était née sous une bonne étoile, parce que 20 ans plus tard, c’est toujours un succès. En cours de route, la boutique a subi deux changements importants, soit un déménagement en 1999 de la rue Alexandre à la rue Grande- Île et une rénovation majeure au printemps dernier. Christine rêvait de rafraîchir l’image de sa façade extérieure et la transformation est pour le moins, féérique. Lorsqu’on passe devant, il est impossible de ne pas avoir en tête la maison de poupée format géant et à l’intérieur, je parie que les femmes s’amusent autant que dans leur souvenir d’enfance. Lingerie, maillot et vêtement de nuit, quoi de mieux pour permettre à la clientèle féminine de se sentir sexy ou confortable et pourquoi pas les deux. Ah oui j’oubliais, pour ma part ça ne me dit rien mais elle voulait que je vous dise qu’elle tient de la taille 30 à 48 et de A à J pour le bonnet. Entre femmes, vous allez vous comprendre!