Édith Courval

Édith Courval

MUSIQUE, DESIGN, SORTIES ET +

×

Vous souhaitez devenir blogueur?

Inscrivez-vos informations et nous vous contacteront dans le plus bref délai.

Savoir recevoir son monde

Tu penses que je vais te parler de recevoir du monde chez toi ? Ben non.. je te parle encore de show de musique!

musique
17/09/2014

Et oui, ce n’est pas tous les shows qui te donnent l’impression de vivre une expérience complète. Arcade Fire sait recevoir son monde, croyez-en mon expérience de spectactrice. Le band en a fait chialer plus d’un avec cette tournée aux airs de Carnaval puisqu’on demandait aux spectateurs d’être costumés ou du moins, en habits de soirée. À voir la crowd au Parc Jean-Drapeau, le monde a beau chialé, ils embarquent pareil : costumes de banane, de pickel, de vache!

Mais, tout ça avait un but : créer une ambiance de Carnaval. Après tout, quand on est déguisé, on se laisse aller un peu plus non? Dès mon entrée sur le site, j’ai pu constater à quel point Arcade Fire avait mis le paquet pour que cette soirée soit mémorable. En effet, des mariachis nous mettaient déjà dans l’ambiance pendant qu’on attendait d’entrer. Sur le site, des danseuses affublées de costumes dignes de Las Vegas parcouraient la foule qui ne se lassait pas de les prendre en photos.

Côté musique, nous avons eu droit à toute une introduction avec le band Fraka, collectif montréalais à découvrir. Un savoureux mix de compagnie créole, rap et métal. Avec  7 personnes sur scène, ils ont su mettre la table pour ce carnaval avec leurs rythmes et leurs présences sur scène. Seul bémol, je les aurais fait jouer juste avant Arcade Fire, la foule dansait déjà et l’ambiance était à la fête. Ensuite, Spoon sont venus nous chantonner les chansons de leur récent album, un band sans aucun doute à découvrir si vous ne les connaissez pas. La déception de la soirée : le dj Dan Deacon. Je pense ne pas être la seule à m’être demandé comment il avait pu être choisi pour faire cette tournée! J’adore l’électro mais le mix techno-geek, j’ai un projet à vous faire faire à chaque toune, m’a pas fait tripper…

Finalement, le point culminant, le fameux show du band Montréalais que tout le monde attendait. Depuis les premiers teasers de l’automne dernier que j’attendais ce show et l’attente en valait la peine. Toujours aussi convaincants sur scène, mélangeant la folie de Régine Chassagne, les percussions haïtiennes et le charisme de Win Butler, le groupe est à l’image de sa musique : colorée, tout en nuances et en qualité. Ajouter à cela les figurines à grosse têtes, la tête-tv avec Céline qui chante sa colombe, le moon man habillé de miroir et vous avez un show à l’image de la tournée : un carnaval! Évidemment, tout un chacun aurait aimé entendre ‘’sa toune’’ mais avec autant de succès, difficile de faire un choix pour le groupe. Malgré ça, on a pu entendre un peu de chaque album avec plusieurs extraits de l’album réflektor, évidemment. Plusieurs moments de poil qui lève sur les bras, pour ma part ; Joan of Arc, We Exist et évidemment, la finale avec Wake up avec beaucoup plus d’artifice cette fois : confettis et feux d’artifice! Des vrais là, prévus pour le show… pas ceux de la Ronde comme lors d’Osheaga. C’est le genre de show qui fait juste me donner le goût de continuer à voir autant de show que possible! Ce jeudi au programme : Cage the elephant et Black Keys, au Centre Bell, je vous en redonne des nouvelles (et plus rapidement cette fois).

Voir la liste complète des blogueurs Vous souhaitez devenir blogueur?