×

Vous souhaitez devenir blogueur?

Inscrivez-vos informations et nous vous contacteront dans le plus bref délai.

Roxane Vincent : de fil en aiguille

Elle n’a pas de télé, pas de console de jeu vidéo mais Roxane Vincent travaille pour Ubisoft. Voici comment une enseignante est devenue responsable de la branche événementielle d’une des entreprises les plus connues au monde.

talent local
30/11/2017

Talent local, parcours unique

Roxane Vincent habite Montréal et elle est originaire de Salaberry-de-Valleyfield. La quarantaine la guette mais on lui donnerait 25 ans si ce n’était de son bagage d’expérience. Elle travaille depuis 4 ans (presque 5!) comme chef d’équipe aux communications événementielles pour Ubisoft Montréal. Pour les moins férus de jeux vidéos, on doit à cette boîte des jeux connus comme Assassin’s Creed, Watch Dogs, et Rainbow Six . Le travail de Roxane consiste dans l’organisation d’événements pour ses collègues.

“La culture d’entreprise chez Ubisoft est axée sur le bonheur des employés. Nos créateurs sont notre ressource première. Un employé heureux sera créatif et passionné”, explique la dynamique gestionnaire.

Ubisoft ne fait pas les choses à moitié. L’entreprise a aménagé une terrasse sur son toit où Roxane organise des 5 à 7 et Ubisoft encourage les employés à participer à des Lunch and learn où les employés partagent sur leurs apprentissages, leurs échecs et leurs succès.

“Dans l’événementiel, on doit toucher à un individu à 360 degrés, souligne Roxane. Ses sens doivent être stimulés, on doit aussi prendre en compte ses émotions et sa personnalité. C’est pour cela que l’on applique différentes formules.”

Une enseignante parmi les geeks

Comme beaucoup de gens qui réussissent, Roxane est une touche-à-tout. Mais dans son cas, travailler pour Ubisoft était un peu un retour à ses premiers amours.

“J’ai fait un diplôme d’études collégiales au Collège Lasalle en design. J’ai ensuite fait un baccalauréat en enseignement et j’ai travaillé comme enseignante pendant quelques années. Je suis une voyageuse et j’ai décidé de prendre une année sabbatique pour voir le monde. Je ne suis plus jamais retournée dans une classe”, explique la dynamique jeune femme.

De retour d’un voyage, elle décide d’accepter un petit contrat dans une entreprise qui organise des événements : Altitude C.

Elle poursuit : “Au secondaire, j’étais impliquée dans tout. L’organisation du bal des finissants, le comité de l’album des finissants, nommez-les. Après le cégep, j’ai soumis ma candidature pour le bac en communications et l’ironie du sort a fait que je n’ai pas été retenue. Mon mandat chez Altitude C m’a redonné la piqûre en plus de m’offrir une chance de toucher à la communication événementielle!

Elle a par la suite fait ses marques dans la gestion événementielle au point d’être remarquée par Ubisoft Montréal. Parmi ces marques lors de son passage chez Altitude C, elle a notamment fait l’importation du concept Dinner in the Sky, qui consiste à prendre un repas sur une plateforme surélevée par une grue. “C’était un peu une idée folle au début mais on en voit un peu partout maintenant. Le concept a même été amené à Valleyfield l’été dernier”, s’amuse-t-elle.

Le poids de la critique

Roxane Vincent navigue dans son poste comme un poisson dans l’eau mais elle ne nie pas qu’il représente certains défis. “Les créateurs de jeux vidéos sont habitués de faire critiquer ce qu’ils font. Ce domaine est très compétitif et la critique est féroce, confirme-t-elle. En retour, ils sont eux-mêmes critiques. Si on ne fait pas quelque chose comme il faut, on va en entendre parler. Ça rend le tout très stimulant.”

 

Gageons que Roxane laissera sa marque d’une multitude d’autres façons puisqu’elle semble avoir atteint un autre niveau dans la gestion d’événements!

Écrit par Christopher Chartier-Jacques

VOIR D'AUTRES ARTICLES de Le Magazine Où
Voir la liste complète des blogueurs Vous souhaitez devenir blogueur?