×

Vous souhaitez devenir blogueur?

Inscrivez-vos informations et nous vous contacteront dans le plus bref délai.

Prendre soin de son coeur-fleur

Général
09/01/2019

J’ai tendance à avoir de la facilité à écrire quand j’suis triste.

On dirait que quand j’ai une grosse boule dans la gorge, c’est beaucoup plus facile de vider mon sac et vider toute la poussière qui traîne sur mon coeur-fleur.

Mais ce matin, c’est différent. J’ai envie d’écrire et tu sais quoi? J’me sens bien.

En fait, j’sais pas trop. J’me sens mélangée dans mes émotions. Comme si mon cerveau s’obstinait entre avoir l’envie d’être heureuse, l’envie de pleurer, l’envie de crier et d’sauter de joie en même temps. Pas certaine de rien, à part d’une chose: pour une fois depuis longtemps, j’ai confiance.

J’sais pas trop ce qui m’attend encore. J’vois les gens qui sont certains de leur avenir, comme si leur chemin avait été tracé à la lettre et qu’ils le savaient depuis toujours. Moi, tu vois, c’est le contraire. J’suis encore en train de découvrir qui je suis, c’que j’aime, c’que j’aime pas. J’hésite toujours entre devenir journaliste, policière, agente de bord ou bien aller vendre des bananes sur le coin d’une rue en Afrique et d’pas m’soucier de rien. (Tsé!)

Encore énormément-un-peu-beaucoup-pas-tant mélangée dans ma tête, j’suis persuadée que la vie va s’en charger. J’suis convaincue que lorsque tu fais des choses bien dans la vie, tu deviens quelqu’un de bien. J’crois aussi que ça sert à rien de forcer les choses et de se creuser la tête comme une malade pour avoir les réponses aux questions existentielles. C’est en laissant aller les choses que tout se place.

Aujourd’hui, malgré mon petit côté incohérent, mes émotions (souvent-pour-pas-dire-tout-l’temps) dans le tapis, mes larmes de crocodile et ma candeur: j’suis prête!

J’sais pas où la vie va me mener. J’sais même pas encore ce que je vais manger pour dîner. J’hésite entre manger un gros hamburger ou me nourrir de plantes et de légumes pour le restant de ma vie. Sauf que: j’ai confiance!

Ce matin, j’me lève et j’sens que la petite flamme en dedans de moi recommence à prendre vie. Ça fait du bien. Ça me réchauffe le cœur (qui était sur le bord de geler ben raide). Aujourd’hui, j’me choisis moi et maudit qu’ça fait du bien.

Parce qu’au fond, je sais que la seule personne qui peut faire une différence dans ma vie, c’est moi. Je sais que JE suis le maître de mon bonheur. Si je prends pas soin de mon coeur-fleur, personne va l’faire à ma place.

À partir d’aujourd’hui, je choisis d’avoir le contrôle de ma vie.

Je vais bien.

All is well.

Voir la liste complète des blogueurs Vous souhaitez devenir blogueur?