×

Vous souhaitez devenir blogueur?

Inscrivez-vos informations et nous vous contacteront dans le plus bref délai.

Philippe-Audrey Larrue-St-Jacques, un nom à (essayer de) retenir

Philippe-Audrey Larrue-St-Jacques a le vent dans les voiles. Après avoir passé des années à étudier la science de l’humour, le jeune homme récolte le succès. Portrait de l’intello de l’humour.

talent local
29/10/2018

Le jeune homme originaire de Pincourt s’est fait connaître du grand public grâce à son rôle dans la populaire série Like-moi diffusée sur Télé-Québec. « Dans plusieurs années, si je connais du succès encore, je pourrai dire que mon rôle dans Like-moi aura été le moment fondateur de ma carrière. J’ai réalisé dans les dernières années que le public est très large, genre 7 à 77 ans, et que c’est écouté partout au Québec. Tout le monde m’en parle », explique l’humoriste comédien de 31 ans.

Selon ses propres dires, sa vie aurait pu être bien différente. « Mon casting est vraiment particulier parce que mon audition ne s’est pas super bien passée, lance-t-il. Je devais faire deux sketches. Le premier a été pourri. Vraiment. J’ai tout donné dans le deuxième en me disant que c’était là ou jamais. »

On connaît maintenant la suite.

L’étudiant

Fils de deux professeurs, Philippe-Audrey est curieux et a soif d’apprendre. Sans surprise, il a appris les rudiments de l’humour et du jeu sur les bancs d’école. Après un cursus au Conservatoire de théâtre de 2007 à 2010, il se tourne vers la comédie avec son passage à l’École nationale de l’humour de 2012 à 2014.

« Le Conservatoire m’a permis de développer une rigueur qui me suit au quotidien. L’École de l’humour m’a cependant appris les différentes techniques et particularités propres à ce domaine. On a beau être drôle dans un party de famille mais garder l’attention devant une gang d’inconnus pendant une heure et les faire rire est une toute autre affaire. L’humour est un art qui doit être étudié », poursuit celui qui cible Louis-José Houde et Fabrice Luchini comme ses principales influences.

Comme si l’école ne pouvait rester bien longtemps à l’écart, Philippe-Audrey a aussi l’occasion de toucher lui-même un peu à l’enseignement avec son passage au Collège de Valleyfield de 2010 à 2011 comme professeur de théâtre. « J’étais trop jeune et je vivais le syndrome de l’imposteur. En marge de cela, j’ai commencé à écrire des monologues humoristiques qui fonctionnaient bien. Ça m’a incité à m’inscrire à l’École nationale de l’humour », se remémore le perfectionniste.

Ce dernier choix l’a certainement bien servi puisqu’il a été choisi quelques années plus tard dans une jeune équipe de comédiens pour l’émission Like-moi.

Une nouvelle réalité

Depuis quelques mois, les auditeurs de la radio montréalaise peuvent entendre Philippe-Audrey à tous les mardis sur les ondes de CKOI dans le cadre de l’émission Le clan McLeod. C’est grâce à un concours de circonstances qu’il occupe ce rôle. En effet, après avoir fait quelques passages à la Première Chaîne de Radio-Canada, son nom a commencé à circuler dans le monde de la radio. Il a ainsi fait une entrevue sur l’heure du dîner à CKOI et c’est là que le directeur des programmes de la chaîne l’a entendu. Il lui a parlé de la formation d’une nouvelle équipe de jeunes chroniqueurs. La suite fait aussi partie de l’histoire.

Sa présence sur les ondes hertziennes n’est toutefois pas tout à fait naturelle pour lui. « Je suis encore dans une phase d’adaptation. Ce n’est pas comme un spectacle où tu peux voir l’effet de tes blagues avec les réactions du public. Mon baromètre est désormais les rires de mes collègues. J’essaie de m’améliorer à chaque fois », soutient l’éternel étudiant.

Homme de perfection et de rigueur, il réécoute en étant critique toutes ses chroniques. Encore une fois, il cherche à apprendre pour constamment s’améliorer. Qui sait si son premier sketch pour Like-moi était réellement terrible ou si c’est son biais critique qui parle? On en a une petite idée.

VOIR D'AUTRES ARTICLES de Le Magazine Où
Voir la liste complète des blogueurs Vous souhaitez devenir blogueur?