Eric Leger

Eric Leger

INTÉRÊT GÉNÉRAL

×

Vous souhaitez devenir blogueur?

Inscrivez-vos informations et nous vous contacteront dans le plus bref délai.

Les barbus

Aujourd’hui je m’adresse à vous barbus de tous genres. En ce magnifique printemps qui se laisse désirer, j’ai décidé de faire la lumière sur une tendance actuelle, soit le port de la barbe (précision : le port de la barbe che

Général
23/04/2015

Aujourd’hui je m’adresse à vous barbus de tous genres. En ce magnifique printemps qui se laisse désirer, j’ai décidé de faire la lumière sur une tendance actuelle, soit le port de la barbe (précision : le port de la barbe chez les hommes). Peu importe de quelles souches vous êtes : le barbu de style lumbersexuel, le barbu qui sait pas que la barbe est revenue à la mode parce que lui y’a une barbe depuis la maternelle, le barbu inspiré du pont Mgr Langlois (plein de trous), le barbu de style échantillon sur le menton, le barbu frisé ou encore le barbu de type moustache jaunie par la cigarette.  Bref, si tu veux être à la page côté mode masculine, t’as intérêt à avoir le plus de poils possible dans le visage.

S’il y a quelques années, les hommes devaient ressembler à Ken pour avoir du sex-appeal, on peut maintenant dire que cette époque est bien révolue. Peut-être est-ce dû à une certaine recherche d’authenticité et de vrai, ce qui semble assez paradoxal dans un monde aux mensurations idéales. C’est sûr qu’on se sent beaucoup plus près de nos origines quand on a du poil dans le visage pour nous protéger du réchauffement de la planète. Mais je crois tout de même que la meilleure protection que peut nous offrir une barbe en ce moment, est celle de se sauver de l’étiquette du doutchbag. Je ne sais pas si c’est moi, mais on dirait que la barbe et le spraytan font pas bon ménage?

Pour ma part, je porte la barbe depuis plus de 10 ans. Au début, j’avoue que c’était par paresse et au fil du temps, j’ai tout simplement cessé de lutter contre la nature. Je ne l’ai jamais fait pour suivre un courant quelconque mais plutôt parce que j’ai jamais eu peur d’assumer ma personnalité.  J’ai rarement fait l’unanimité car j’ai appris à vivre avec le jugement et croyez-moi, vous pouvez me coller l’étiquette de votre choix, je suis totalement blindé.

En parlant de différence, l’autre jour j’étais avec mon chum Marc alias Bougaricci et on se waxait tout bonnement la barbe tout en parlant business lorsque je me suis demandé si cette activité à demi-viril pourrait bien s’intégrer dans une soirée de boys typique. Et pourquoi pas? Game de hockey, bière, ailes de poulet et cirage de barbe ça sonnent bien. Je tiens à préciser ici que l’ordre des choses est très important car si on commence par la cire, les ailes vont goûter les fragrances d’agrumes et d’écorce de bois, les bouchons de bières vont nous glisser entre les mains et la télécommandes aussi. Bref, je ne veux pas changer les vieilles traditions, mais j’avoue que le fait de se waxé la barbe en groupe c’est un geste qui crée des rapprochements et qui permet de dévoiler une partie de notre intimité. En fait, c’est un peu comme le cutex pour les filles. C’est un geste qu’on peut faire en groupe, en faisant quelque chose d’autre tout en vomissant nos émotions et en bitchant contre nos blondes. Je sais pas vous autres, mais pour ma part, l’idée me plaît bien.

Comme nous arrivons à la saison estivale, j’ai choisi un sujet léger. J’ai pensé rendre hommage au pet sauce mais j’ai finalement backé parce que j’étais sûre que ça allait être chiant. Là-dessus je vous laisse sur la réponse de Bougarricci à la question suivante : Toé mon master pourquoi portes-tu la barbe?

Pourquoi je porte la barbe? C’est très simple, il ya 8 ans, un jour j’ai arrêté de me raser parce que je travaillais tôt pis j’avais pas le temps… ma blonde m’a vu avec ma face de bûcheron-Filles-de-Caleb pis à m’a dit que j’étais baisable….faque je me suis pu jamais rasé.

C’est aussi simple que ça!

Je tiens à remercier mon chum Bougaricci pour sa contribution à mon blogue et je vous recommande fortement d’aller visiter son site Internet à l’adresse suivante : bougaricci.com.

VOIR D'AUTRES ARTICLES de Eric Leger
Voir la liste complète des blogueurs Vous souhaitez devenir blogueur?