Sébastien Lemaire

Sébastien Lemaire

Professeur de Yoga

×

Vous souhaitez devenir blogueur?

Inscrivez-vos informations et nous vous contacteront dans le plus bref délai.

Le yoga sous toutes ses formes

Je serais curieux de voir la réaction d’un yogi d’il y a 1500 ans, s’il serait plongé dans le monde du yoga d’aujourd’hui.

santé
01/03/2016

Je serais curieux de voir la réaction d’un yogi d’il y a 1500 ans, s’il serait plongé dans le monde du yoga d’aujourd’hui. Il serait sûrement surpris et fasciné par la transformation de la pratique du yoga. Il découvrirait une panoplie de cours avec différentes tendances et avec certains termes qu’il ne comprendrait peut-être pas lui-même.

Avec tous les styles que le marché propose, comme le vinyasa-yoga, le flow-yoga, le power-yoga, le hatha-yoga, le hot-yoga, le transe-yoga, le naked-yoga, le yin-yoga, le danse-yoga et j’en passe, il serait certainement stupéfait et ne saurait même pas à quel cours se présenter. Quoi qu’il serait probablement curieux de tous, mais encore pour lui, la notion de cours serait là aussi une nouvelle façon de voir sa pratique. Il serait halluciné par tout le marché qui tourne autour de la culture du yoga. Des tapis colorés à ceux qui sont personnalisés, il ferait sûrement son cours directement sur le plancher! Et que dire des beaux pantalons et des camisoles sexy, incrustés de symboles comme le OM ou la déesse Shiva.

Il garderait sa culotte, qui ressemble à un genre de couche blanche en tissu. Il rentrerait dans la classe de son choix et serait observateur du beau décor zen, des chandelles, de l’odeur parfumé de l’encens et de la musique qui pourrait être traditionnelle, remplie de mantras et par la suite prendre des résonnances électro-dub, lounge ou house.

Encore bien présent dans son moment à lui et prêt à plonger dans l’apprentissage du nouveau yoga, entouré de jolies demoiselles et de quelques hommes, la classe débuterait enfin.  Le professeur entrerait dans le local et  lancerait son ‘’Namasté yogis!’’ quotidien et voilà il se reconnaîtrait. Le chant du son Om lui rappellerait de vieux souvenirs. Il serait déçu de le répéter que 3 fois. Il aurait pratiqué son omkar pendant une heure! Il passerait d’un asana à l’autre et resterait ébahi par toutes ces transitions presque dansées. Il s’efforcerait à suivre le groupe. Il ricanerait même de l’effort du professeur à donner les termes yogiques avec une prononciation des plus originales. Un peu étourdi et ne se sentant plus vraiment présent, il prendrait une pause et s’installerait au sol dans la position du lotus. Il reviendrait à sa respiration pour mieux focaliser. En soulevant légèrement une de ses paupières curieuses, il observerait discrètement le groupe, grâce aux miroirs du local. Il se questionnerait et réaliserait que dans sa différence, le yoga d’aujourd’hui est le même qu’à son époque, d’une certaine façon.

Malgré tous les styles de cours, les décors, la musique et les costumes, les gens pratiquent leur yoga pour prendre racine. Ils sont étourdis par le quotidien et ont besoin de ce moment pour respirer, pour revenir à eux-mêmes. 90 % de leurs temps, ils le passent à l’extérieur de leurs corps. À vouloir plaire, vouloir convaincre et se formater à la société. Souvent les classes de yoga sont leurs seuls moments, complètement seuls, de la semaine. C’est là que la magie du yoga opère et c’est pour cette raison qu’ils y reviennent toutes les semaines!

Donc l’histoire de ce yogi inspire que, peu importe votre style de yoga et les raisons pour lesquelles vous le pratiquez, l’important est de vous recentrer sur vous dans vos cours. Que ce soit pour la forme physique, la relaxation ou le bien-être, vous faites votre yoga pour vous et personne d’autre. Le yoga vous fait sentir bien vivant et exprime en vous le cataclysme de votre belle histoire!

Lors d’un de mes voyages en Inde, un yogi m’a dit de ne pas juger les différentes formes de yoga. Quoique parfois difficile, je crois qu’il avait effectivement raison. Le yoga est pour tous. Et justement, peut-être que sans les mille et un visages du yoga, moins de personnes le pratiqueraient.

 

Namaaaasteyyy!

VOIR D'AUTRES ARTICLES de Sébastien Lemaire
Voir la liste complète des blogueurs Vous souhaitez devenir blogueur?