×

Vous souhaitez devenir blogueur?

Inscrivez-vos informations et nous vous contacteront dans le plus bref délai.

Le droit de prescrire des pharmaciens? Ne vous réjouissez pas trop vite.

Pendant que vous plongiez tête première dans l’été, votre pharmacie vivait une des plus grandes transformations des 20 dernières années.

santé
14/09/2015

Pendant que vous plongiez tête première dans l’été, votre pharmacie vivait une des plus grandes transformations des 20 dernières années.

En effet, depuis juin 2015, les pharmaciens du Québec ont le pouvoir de mieux vous aider, le pouvoir d’aller plus loin… le pouvoir de prescrire! La mise en application de la loi 41 aura pris presque 2 ans avant sa mise en place. Cette loi permet maintenant aux pharmaciens, entre autres choses, d’accomplir certains nouveaux actes, dont prescrire certains médicaments.

Le droit de prescrire!?  Ne nous réjouissons pas trop vite! Le pharmacien ne remplacera jamais votre médecin. Mais dans certains cas et seulement si votre dossier répond à tous les critères, le pharmacien pourra peut-être vous éviter une attente (souvent interminable) pour rencontrer votre médecin.

On parle de quoi ici au juste? C’est compliqué, c’est bien normal, c’est gouvernemental! Restons pratico-pratique et voyons ce qui peut être utile. Votre pharmacien peut maintenant par exemple :

Prolonger l’ordonnance de votre médecin. Ex : votre médecin est en congé de maternité ou de maladie ou il a tout simplement pris sa retraite (pour certaines classes de médicaments seulement et pour une durée limitée pouvant atteindre jusqu’à un an)

Prescrire un médicament lorsqu’aucun diagnostic n’est requis. Ex : nausée femme enceinte, prescription voyage (malaria, diarrhée), arrêt tabagique, traitement des poux…

Prescrire pour certaines conditions mineures lorsqu’un diagnostic est connu. Donc (re)prescrire vos médicament pour l’acné, l’eczéma, une infection urinaire, un feu sauvage, une vaginite, une conjonctivite allergique…

Toutefois, plusieurs contre-indications peuvent limiter le pouvoir du pharmacien. Simple exemple concernant l’infection urinaire : le pharmacien ne pourra vous aider si vous êtes un homme, si vous avez fait une infection urinaire dans le dernier mois ou plus de trois dans la dernière année, si vous êtes enceinte et plus encore.

Des frais peuvent aussi s’appliquer selon votre assureur puisque le gouvernement a décidé de ne rembourser que partiellement ces nouveaux actes.  Un rendez-vous pourrait aussi  être nécessaire selon la complexité de votre cas. Le plus simple est donc de vous informer préalablement auprès de votre pharmacien et ayez des attentes réalistes.

VOIR D'AUTRES ARTICLES de Benoit Morand
Voir la liste complète des blogueurs Vous souhaitez devenir blogueur?