×

Vous souhaitez devenir blogueur?

Inscrivez-vos informations et nous vous contacteront dans le plus bref délai.

GRIPPE : MAJEUR ET VACCINÉ!

Depuis déjà quelques semaines, la campagne de vaccination contre la grippe bat son plein. Serez- vous de la partie cette année?

santé
19/11/2015

Depuis déjà quelques semaines, la campagne de vaccination contre la grippe bat son plein. Serez- vous de la partie cette année? Comment prendre votre décision? Si vous hésitez encore, ce peut être que vous n’avez jamais été incommodé par la grippe (fièvre intense, courbatures et douleurs musculaires …). À ne pas confondre avec un banal rhume (toux, congestion nasale et/ou des bronches, fièvre rare…).

Avantages du vaccin :

  • Diminuer vos chances d’être incommodé par le virus de la grippe. Et si la grippe vous surprend malgré tout, vos symptômes seront sans doute beaucoup moins intenses.
  • Diminution de vos absences au travail. Et pour les personnes plus vulnérables (maladie chronique ex. : diabète, personnes âgées ou atteintes de maladies pulmonaires, le vaccin vous protégera peut-être d’une hospitalisation certaine ou pire encore, il vous sauvera la vie. Bien évidemment le vaccin n’est pas efficace à 100 % parfois même, pas du tout comme la saison dernière (2014-2015). La santé publique doit prédire des mois à l’avance quel virus de la grippe nous affectera le plus cette année et parfois il peut se tromper puisqu’ il y a une multitude de souches différentes de grippe! Et même si le vaccin est efficace, on peut tout de même être incommodé par la grippe puisque le vaccin prend presque 2 semaines à libérer son plein effet (et non le vaccin de la grippe ne donne pas la grippe!! ). Aussi, on reste autant à risque d’attraper un rhume puisque le vaccin ne protège pas contre les rhumes. Malgré tout ça, il reste encore plus avantageux de se faire vacciner chaque année que le contraire.
  • Le vaccin est gratuit pour les femmes enceintes, enfants de moins de 2 ans, personnes avec maladie chronique, cancer, maladie pulmonaire et toutes les personnes proches de ces sous-groupes, incluant les travailleurs de la santé. A vrai dire à peu près tout le monde.
  • De plus, bonne nouvelle, un nouveau vaccin administré par voie nasale (par le nez) est maintenant disponible pour ceux qui ont horreur des aiguilles. Informez-vous auprès de votre CLSC ou votre médecin ou votre pharmacien, puisque plusieurs pharmacies offrent maintenant le service de vaccination.

 

Désavantages du vaccin :

  • Douleurs au site d’injection 50 % (comme pour tous les vaccins par ailleurs). Douleurs musculaires passagères, mal de tête, fatigue et perte d’appétit plus rarement.
  • Fièvre, frisson, nausée, diarrhée plus rare. Et autres encore plus rares comme des convulsions, allergie sévère…
  • Et finalement le fameux syndrome Guillain-Barré (1 cas sur 1 million) qui est causé selon les chercheurs par le virus lui-même et non pas par les composantes du vaccin. Il y a donc encore plus de risques de souffrir de ce symptôme en attrapant la grippe que par l’injection du vaccin.

 

Je vous ai convaincu? Je vous ai fait peur? À la limite, vous voilà mieux outillé je l’espère, pour prendre votre décision. Je vous laisse, je m’en vais de ce pas me faire vacciner, vous l’aurez compris, j’ai déjà souffert de la grippe… une fois de trop!!

Voir la liste complète des blogueurs Vous souhaitez devenir blogueur?