Édith Courval

Édith Courval

MUSIQUE, DESIGN, SORTIES ET +

×

Vous souhaitez devenir blogueur?

Inscrivez-vos informations et nous vous contacteront dans le plus bref délai.

Cage The Elephant + The Black Keys: 1, Evenko: 0

musique
25/09/2014

Plus de 13 200 spectateurs au Centre Bell, je dois dire que c’est assez rare que je vois ça (évidemment, je ne vais jamais voir une partie du Canadiens). On est loin du compte de Queens of the Stone Age qui pourtant, n’avait rien à envier à The Black Keys à part peut-être la 1ère partie…

Il faut comprendre que j’ai été complètement conquise par le dernier album de Cage the Elephant et c’est pourquoi j’avais acheté mon billet pour cette soirée. J’avais, en prime, The Black Keys en show principal, un band que j’affectionne également. Par contre, Evenko ne semblait pas penser comme moi : « … c’est seulement la 1ère partie que vous êtes en train de manquer madame…», de me répondre la dame du guichet où j’allais récupérer mes billets. Ah et bien il semble que pour Evenko, un spectateur qui paye 89$ + frais + taxes pour voir 2 bands, ce n’est pas assez payé pour attendre que leur fameuse ticket list  reçoive ses billets et puisse assister à la 1ère partie… non, on fait la guerre au scalper ici, même si ça fait des spectateurs mécontents.

En effet, normalement vous achetez vos billets en ligne et pouvez les imprimer ou les récupérer AVANT le soir de l’événement mais pour le show du 18 septembre, ce n’était pas le cas. Un line-up de quelques milliers de personnes aux entrées des billetteries, dès 19 h 00, ne semblait pas affecter plus qu’il le faut Evenko au point où, ils ont décidé de commencer le show pareil! Vous comprendrez mon désarroi moi qui avait acheté mon billet EXPRÈS pour voir Cage the Elephant….

Ma soirée débute donc à 20 h 30 avec les quelques chansons restantes de la 1ère partie. Et quelle première partie! Matt Shultz était en feu, fidèle à son habitude, se lançant dans la foule en chest et jouant autant des tounes de leur nouvel album que des succès tel que Shake me Down. La foule était plus que réchauffée, elle était en feu! Terminant son show avec Come a Little Closer, Cage the Elephant a conquis de nouveaux fans, sans aucun doute.

The Black Keys arrivaient en terrain connu pour chanter leur nouvel album et (beaucoup) de succès devant un public déjà conquis qui connaissait les chansons par cœur. Ça donne de superbes moments comme Little Black Submarines en finale de show, mais contribue aussi à créer une ambiance survoltée sur le plancher. Les deux membres recevaient des applaudissements à la fin des chansons dignes de la fin d’un spectacle et ce, sans parler des longues minutes où les cris et les applaudissements n’ont pas cessé, jusqu’à ce qu’ils reviennent sur scène pour jouer quelques chansons qu’ils n’avaient jamais joué sur scène. Seulement avec ce rappel, ils ont fait ma soirée en jouant Weight of Love et Turn Blue, les chansons qui m’ont le plus conquises de ce nouvel album (vous verrez ici mon penchant pour Pink Floyd).

C’est donc la tête remplie de Howlin for you mais aussi de superbes reprises telle que Girl Like You (qui leur faisait comme un gant d’ailleurs) que je suis partie du Centre Bell, un brin déçu… en espérant qu’Evenko saura mieux gérer sa campagne anti-scalpers sinon, elle perdra sans aucun doute quelques spectateurs, dont moi.

 

Voir la liste complète des blogueurs Vous souhaitez devenir blogueur?