×

Vous souhaitez devenir blogueur?

Inscrivez-vos informations et nous vous contacteront dans le plus bref délai.

Bon, le CH n’est pas bon!!

C’est la débandade. Nos glorieux ne gagnent plus rien. Même plus capables de gagner contre des ti-culs de fond de ruelle avec leurs ‘’pads’’ bruns.

Sport
26/02/2016

C’est la débandade. Nos glorieux ne gagnent plus rien. Même plus capables de gagner contre des  ti-culs de fond de ruelle avec leurs pads bruns. Le problème est profond. La perte de Carey Price y est pour beaucoup. Les joueurs jouent sur les talons depuis le début décembre que ce soit  Condon, Scrivens ou même Tokarski devant le filet.  Le Canadien a perdu son âme, son demi-dieu Carey Price. Le gars qui nous a fait jouer  6 rondes de séries lors des 3 derniers printemps. La cause des problèmes du CH est plus complexe selon moi. Personne ne vous contredira si vous lui dites que Price est le meilleur joueur au monde depuis les 3 dernières années. Faudrait seulement savoir  bien l’entourer si on veut faire partie de l’élite de la NHL pour plusieurs années.

Lors de l’acquisition du club par la famille Molson, on sentait que le vent allait changer de côté. Le congédiement de gars enjoués comme Bob Gainey et Pierre Gauthier a fait du bien. On voyait que l’équipe avait le vent  dans le dos avec des gens de hockey comme l’est la famille Molson. Ce ne sont pas seulement des gens d’affaires comme George Gillet, ce sont des passionnés de hockey cette fois-ci. Depuis le départ de Serge Savard comme directeur général, le club n’en avait pas eu de compétent. Geoff Molson et son équipe ont alors décidé de faire confiance à un gars qui a fait ses classes dans une organisation solide, les Blackhawks de Chicago,  qui venaient de gagner la coupe Stanley : Marc Bergevin. Lui, ensuite, a fait l’embauche du meilleur coach disponible : Michel Therrien.  Les deux avaient prévu à l’origine un plan de cinq ans qui arrivera à échéance à la fin de la saison 2017. Les résultats ont été là en séries au cours des 3 dernières saisons sans toutefois être capable de remporter le plus beau trophée du sport professionnel.  Marc Bergevin n’a pas su bien entourer son noyau avec des joueurs d’expérience et de caractère. Tandis qu’avec une fiche de plus de 150 victoires et moins de 100 défaites, avec le CH,  Michel Therrien a très bien fait avec les moyens qu’on a bien voulu lui donner.

Est-ce que ces performances ont été biaisées par le rendement spectaculaire du 31? Sûrement. Je crois que le problème provient du système de recrutement. Trevor
Timmins, engagé par Bob Gainey à son arrivée, est toujours en poste.  Pour commencer voici mes fleurs pour lui ; Carey Price, 5e choix au total, Alex Galchenyuk   3e choix au total, difficile de faire erreur dans les 2 cas. Ces 2 meilleurs coups sont sans doute P.K. Subban, 43e choix et Brendan Gallagher 147e choix. Le pot maintenant ; la majorité des autres choix depuis son entrée en poste. Certes, il y a eu Ryan Mcdonagh, maintenant capitaine des Rangers de NY, et sûrement quelques autres que j’oublie mais qui  ne sont plus avec l’équipe. Ces choix des dernières années sont presque tous des joueurs de la même trempe, du même gabarit. Des excellents plombiers de 3e trio, rapides et petits qu’on pourrait faire jouer à l’occasion sur le 2e.  Il faut plus que du talent pour jouer à Montréal. Il faut cette hargne, ce désir d’avoir le CH sur son gilet.  Le prochain est Michael McCarron qui pourrait passer de ‘’prospect’’ à suspect assez rapidement.

La dernière fois que le Canadien a gagné la coupe Stanley en 1993, on n’avait sûrement pas le meilleur club sur la glace. Par contre, nous avions des joueurs avec le désir de réussir  cet exploit qu’on ne reverra pas de sitôt si le style de joueurs repêchés reste le même… le Canadien avait aussi tout un gardien en  Patrick Roy!

– – –

Blogue de Mathieu Courval

VOIR D'AUTRES ARTICLES de Le Magazine Où
Voir la liste complète des blogueurs Vous souhaitez devenir blogueur?