×

Vous souhaitez devenir blogueur?

Inscrivez-vos informations et nous vous contacteront dans le plus bref délai.

Au diable les tendances!

Je me sens loin d'être polie et correcte mais je pense que la situation l'oblige. On vit présente-ment dans un climat d'austérité. On nous bombarde de faits peu réjouissants. Certaines grandes chaînes que je n'ose même plus..

La mode
02/04/2015

Je me sens loin d’être polie et correcte mais je pense que la situation l’oblige. On vit présentement dans un climat d’austérité. On nous bombarde de faits peu réjouissants. Certaines grandes chaînes que je n’ose même plus nommer ne feront plus partie de notre paysage québécois. Plusieurs locaux présents tout en étant absents à la fois, habitent nos rues. Le comportement d’achat des gens change. L’achat en ligne nous bouscule, l’existence de frontière n’existe plus.

Voulez-vous d’autres faits négatifs? Un de plus encore, le taux d’endettement des québécois est à la hausse, les faillites personnelles sont même à la mode!

Et vous savez-quoi?  Je m’en câlisse! Désolé d´être aussi crue…

Moi, j’ai une passion qui va au-delà de tout ce négativisme dans lequel je baigne. Est-ce utopique de ma part? Je ne le sais pas.  Je sais seulement que j’aime éperdument mon métier. Ma job de vendeuse, conseillère, styliste, acheteuse et j’oubliais ma job de psy…. Cette job-là, elle dépasse les limites du contexte professionnel, elle atteint mes désirs personnels.

Ce dépassement, je le dois à ma première inspiration : ma fille. Je veux qu’elle vive sans frontière, sans la peur de se réaliser et qu’elle regarde les obstacles comme de nouvelles avenues.

La création d’un produit, d’un service ou bien la mise sur pied d’un commerce, ou le transfert de celui-ci, se traite comme un enfant. On met au monde une entité et l’on se doit d’y croire. Toutefois, il faut lui laisser le temps de se lever, de tomber et de recommencer. Et, peut-être un jour de se tenir debout.

Au bout du compte, il faut surtout apprendre à marcher la tête haute et à être fière de ce que l’on fait, hein les femmes….on a un peu de misère avec ça ….

Alors, maintenant, je vais parler en mon nom, je suis fière d’être une femme qui œuvre dans le domaine de la guenille. Ma passion : vous vêtir! Les vêtements sont simplement un prétexte pour apprendre à mieux vous connaître. Boutique Cajodi et L’ADN d’un style sont les deux entreprises dans lesquelles je m’investis. Pourquoi? Cajodi c’est mon ancrage, c’est là où tout a commencé. Notre mission? Présenter aux femmes actives des produits modernes et leur donner une allure intemporelle. On va mettre de côté l’âge, si cela ne vous dérange pas, merci! Et L’ADN d’un style est un service dans lequel  je peux côtoyer votre intimité et voir celle qui se cache derrière des apparats. Sortir le squelette du placard comme on dit…..

Bref, les gens passionnés comme moi vont se reconnaître. J’en côtoie plein. Bravo à vous tous, à ceux qui continuent d’être positif dans ce que j’appellerais un air de changement.

Vous avez ma reconnaissance!

Prochain blogue :  Le monde est beau! Vous attends….

À suivre……

Sonia Cotton

VOIR D'AUTRES ARTICLES de Le Magazine Où
Voir la liste complète des blogueurs Vous souhaitez devenir blogueur?