Emmanuelle Laflamme

Emmanuelle Laflamme

Pharmacienne, propriétaire

×

Vous souhaitez devenir blogueur?

Inscrivez-vos informations et nous vous contacteront dans le plus bref délai.

Aedes Aegypti et Aedes Albopictus…. pour les intimes

On parle beaucoup de ces deux types de moustique ces temps-ci, car ils sont responsables de la transmission à l’humain du virus ZIKA.

santé
11/03/2016

On parle beaucoup de ces deux types de moustique ces temps-ci, car ils sont responsables de la transmission à l’humain du virus ZIKA. En fait, ce virus n’est pas nouveau. Il a été décelé pour la première fois chez l’homme dans les années 1950. À ce moment-là, on ne le trouvait qu’en Afrique et dans certaines parties de l’Asie. C’est en 2007, que le virus s’est mis à voyager et qu’il y a eu la première éclosion importante, en Micronésie, dans le sud-ouest de l’océan Pacifique. Il s’en est suivi plusieurs éclosions dans cette région, et en 2015, le virus est apparu en Amérique du Sud.  Au départ, limité au Brésil et à la Colombie, il y a maintenant plusieurs pays aux prises avec ce problème, dont plusieurs destinations soleil chères aux Québécois: Mexique, Jamaïque, Costa Rica, etc…  Pour avoir une liste à jour des pays touchés, cliquez ici

À l’heure actuelle, aucun des moustiques qui transmettent le Zika ne se trouve au Canada, à cause de notre climat. Les cas recensés chez des Canadiens (16 en date du 3 mars), sont donc liés à des voyages dans des zones à risque.

Symptômes :

Les symptômes sont habituellement légers, ne durent que 2 à 7 jours, et la majorité des gens se rétablissent sans complication. En fait, seulement 1 personne sur 4 développera des symptômes, les autres 75 % ne sauront même pas qu’ils sont infectés.

On parle de :
-Fièvre peu élevée (38,5oC)
-Mal de tête
-Conjonctivite
-Éruption cutanée
-Douleurs articulaires
-Douleurs musculaires

Il n’y a pas de vaccin contre cette infection et on se traite avec du repos, de l’acétaminophène et en se gardant bien hydraté.

Si c’est pas grave, pourquoi en parle-t-on autant???

Eh bien, parce qu’il y a un doute qui plane depuis l’éclosion au Brésil, sur un lien possible entre l’infection au virus Zika chez la femme enceinte et une augmentation des cas de bébés nés avec des malformations congénitales, notamment la microcéphalie. Les bébés ayant cette malformation ont une tête beaucoup plus petite que la normale, et il s’ensuit plusieurs complications possibles, telles que des retards de développement, de l’épilepsie, des troubles intellectuels, des troubles du mouvement et de l’équilibre, et j’en passe. C’est donc très sérieux, d’où la couverture médiatique importante. Des investigations sont en cours afin de clarifier s’il y a bel et bien un lien, mais des études récentes nous portent à croire que oui.

Alors… qu’est-ce qu’on fait?

D’abord, on s’informe. Le pays que l’on veut visiter est-il dans la liste des pays touchés (voir lien pour la liste plus haut)? Si oui, et si on est enceinte (quelque soit le trimestre), on remet ce voyage à plus tard ou on change de destination. Si ce n’est pas possible, il est important de voir son médecin avant de partir pour en discuter et il faudra bien se protéger contre les piqûres d’insectes. Santé Canada recommande même aux femmes qui désirent devenir enceinte, et à leurs conjoints, d’attendre 2 mois après un voyage dans une région touchée avant de concevoir.

La protection contre les piqûres c’est pour tout le monde

On insiste pour les femmes enceintes, mais la protection contre les piqûres d’insectes c’est pour tout le monde. Ces moustiques peuvent piquer à toute heure du jour mais sont surtout actifs tôt le matin et en fin d’après-midi.

Quel chasse-moustiques prendre?

-Pour les adultes, utilisez un produit contenant 30 % de DEET ou 20 % d’icaridine (les deux sont disponibles en pharmacie)

-Pour les enfants de 6 mois à 12 ans, on privilégie les insectifuges à base d’icaridine 20 %

-Pour les enfants de moins de 6 mois, on préfère une barrière physique (p. ex. vêtements) mais un insectifuge avec moins de 10 % de DEET ou 10 % d’icaridine peut être utilisé selon Santé Canada.

-Ne pas prendre un produit qui contient à la fois un insectifuge et une protection solaire. C’est mieux de mettre d’abord sa crème solaire, puis attendre 15-20 minutes et appliquer l’insectifuge.

-Et on n’oublie pas de répéter l’application!

On porte aussi des vêtements de couleur claire, des manches longues, la chemise entrée dans le pantalon et on porte des souliers. Ce n’est pas vraiment la tenue normale sous les tropiques, donc svp n’oubliez pas votre chasse-moustiques.

Consultez votre pharmacien avant de partir, c’est une ressource indispensable pour vos besoins en santé voyage!

VOIR D'AUTRES ARTICLES de Emmanuelle Laflamme
Voir la liste complète des blogueurs Vous souhaitez devenir blogueur?